Catégories
Non classé

Mon profil

Je suis né le 6 janvier 1964, à Paris 9ème Arrdt.

J’y ai fait ma scolarité. 

Aujourd’hui, diplômé Installateur en Sanitaire (niveau V) et Technicien des Forces de Vente (niveau IV), j’ai été recruté par la Ville d’Alès en Contrat à Durée Déterminée d’Insertion d’Agent d’Entretien Berges du Gardon (du 26 août 2020 au 25 février 2021) et porte le projet d’une micro-entreprise de débroussaillage au printemps 2021 ou intéressé par l’éolien flottant en méditerranée (voir mes profils professionnels Copains d’avant – L’internaute et Linked In).

En 1981, je n’ai pas pu voter pour le candidat François MITTERRAND, à huit mois près trop jeune.

Ceci a dû constituer mon déclic à la politique.

Le sens premier de mon engagement politique de progrès social partagé est d’agir pour l’avenir, en référence au passé, améliorant le présent et visant à notre émancipation individuelle et collective.

J’avais dit à la presse locale cévenole, un jour de campagne : vouloir transformer le malheur des gens en bonheur, par humanisme de candidature du progrès législatif gardois – https://www.objectifgard.com/2017/05/21/legislatives-5e-circo-eric-muret-veut-incarner-renouveau/.

Bien auparavant, j’ai milité pour le Professeur Léon SCHWARTZENBERG, Tête de liste maralpine Energie Sud (avec Bernard TAPIE, Tête de liste dans les Bouches-du-Rhône et en Provence-Alpes-Côte d’Azur) aux élections régionales de 1992 à Nice. 

J’ai, ensuite, adhéré au Parti Socialiste en 1995, à Riom (Puy-de-Dôme) et soutenu la candidature municipale riomoise de Pierre-Joël BONTE – https://m.ina.fr/video/CL00001273936/portrait-de-pierre-joel-bonte-video.html.

J’ai pu continuer cet engagement à Alès (Gard), avant d’adhérer au Mouvement des Progressistes, alors Mouvement Unitaire Progressiste, fondé par Robert HUE, au cours des dernières élections municipales de mars 2014 où j’étais alors candidat colistier sur la liste Un nouveau souffle pour Alès conduite par Benjamin MATHEAUD, ainsi qu’en mars 2008 sur la liste Ambitions Citoyennes pour Alès conduite par Fabien GABILLON – https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales_2008/%28path%29/municipales_2008/030/30L007003.html puis de candidater, ensuite, aux dernières élections législatives du Gard – 5ème circonscription (Génolhac / Alès / Le Vigan) – y ayant recueilli trente cinq voix – https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017/(path)/legislatives-2017//030/03005.html – que je remercie, ici, de leur confiance. 

Revenant habiter Nice en 2015 auprès de ma mère niçoise, j’ai soutenu Christian ESTROSI aux élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Nous avons mené l’action d’une conférence de presse contre la présence des policiers municipaux dans les écoles niçoises, par-devant le Conseil municipal de Nice le 2 février 2018 – https://www.md-progressistes.fr/les-progressistes-de-nice-contre-la-police-a-lecole/.

Nous avons marché à la Marée populaire à Nice, le 26 mai 2018 (photo partagée Page A propos publiée sur mon blog humaniste, résistant et social).

A Lou Festin Nissart, le 30 août 2019, j’ai aimé l’intervention de Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont certaines réalisations de son équipe municipale et de ses actions engagées au service des Niçoises et des Niçois.

Nice s’est embellie, indéniablement.

J’ai, volontairement, animé des rencontres progressistes mensuelles pendant plus de deux ans (du 24 août 2017 à Alès au 19 novembre 2019 à Nice), selon mes capacités et disponibilités.

J’ai, aussi, soutenu Patrick ALLEMAND, candidat citoyen et socialiste aux élections municipales niçoises et métropolitaines azuréennes du 15 mars 2020, ancien Conseiller municipal niçois et métropolitain azuréen depuis mars 2008 et ancien Conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Heureux de participer à la vie locale et municipale niçoise, j’étais candidat 41ème colistier de Nice au Coeur aux élections municipales niçoises et métropolitaines azuréennes du 15 mars 2020 dont j’ai été fier, ainsi, de pouvoir le partager pour changer la vie des Azuréennes et des Azuréens dans ce beau territoire nissart.

Lors du premier tour des municipales niçoises du 15 mars 2020, Nice au Coeur a recueilli 6,57 % des suffrages exprimés avec 3.908 voix, dans un contexte de crise sanitaire et sociale. Merci aux électrices et aux électeurs niçois nous ayant alors fait confiance.

Chaque pas et geste politique, militant, compte dans le chemin du progrès. J’avais l’habitude de dire, un tout petit peu plus jeune : la meilleure façon de marcher c’est de mettre un pied devant l’autre.

En rapport de la crise sanitaire mondiale du Coronavirus Covid-19, l’eau claire et des poissons reviennent dans la lagune de Venise, par exemple, ainsi que les hirondelles et les moineaux, au printemps 2020. La nature pouvant, alors, se régénérer d’elle-même, sans théologie écologiste jusqu’au-boutiste.

Puissions-nous se protéger et rester chez nous, c’est vital ! Moins nos esprits confinés mais coopératifs vivants…

Par raisons personnelles et familiales, je reviens vivre, le 7 juin 2020, à Alès (Département du Gard, Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) où j’habite chez ma compagne.

Aussi, ensemble, réinventons demain, libres et constructifs, essentiellement moins capitalistes, tout en privilégiant la nature, pour le bien commun de la planète et de nous tous.

Osons, enfin, cet objectif commun. L’univers nous le rappellera toujours, si nous ne pensions utilement à notre avenir. En référence au passé, dès à présent, agissons pour l’avenir.

Nous définissons, avec Isabelle OULD SAADI, le 14 novembre 2020, notre intention de candidature aux prochaines élections législatives gardoises cévenoles de la 5ème circonscription du Gard – https://www.ecoute-lafrance-sociale.fr/eric-muret-2022.php.

Nous interpellons, ensuite, via la presse régionale en distanciel, le 23 novembre 2020, la Ministre déléguée à l’Industrie – https://www.ecoute-lafrance-sociale.fr/interpellations-aupres-de-la-ministre-de-lindustrie.php.

Nous fonderons, dès le 28 novembre 2020, un mouvement politique français, indépendant et citoyen, à vocation sociale : Ecoute-la France-Sociale !

Nous vivons une époque formidable !

J’exprime, le 1er février 2021, mon intention de candidature pour les élections présidentielles françaises prévues en 2022, sur le site éponyme créé La France en avant !

Pour s’illustrer, voici une chanson qui nous ressemble et nous rassemble, s’il en est : Stand By Me – Ben E. King – 1961 ;

Et ma citation préférée : « Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas » – Derniers voeux télévisés du Président François MITTERRAND aux Françaises et aux Français, le 31 décembre 1994 – https://youtu.be/csBFc4htb4I.

Retrouvez mon dernier article publié dans la tribune du Mouvement des Progressistes (MdP) – https://www.md-progressistes.fr/tribune-des-progressistes/immigration-choisie-ou-frilosite-gouvernementale/.

Sincèrement.

Eric MURET

285 Quai de Bilina

30100 Alès

Par admin

Citoyen humaniste, résistant et social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 28 =