Catégories
Non classé

Mon projet présidentiel La France en Avant !

Logo La France en avant !

L’écolonomie sociale et coopérative, transversale, régionalisée et territorialisée, portée prioritairement à la santé, à la sécurité, à l’éducation, à la culture, à l’emploi, à la formation professionnelle et à la retraite, redistributrice de la confiance citoyenne et de la solidarité française.

C’est l’avancée gagnante / gagnante de l’émancipation collective et individuelle de notre civilisation, répondant aux défis environnementaux d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

C’est ainsi que j’envisage de présider aux prochaines destinées 2022 / 2027 de la France, en avant !

C’est aussi un contrat de confiance que je vous propose…

Eric MURET

Vice-président et co-fondateur d’Ecoute la France Sociale

Alès, le 1er février 2021

« Quand la France rencontre une grande idée, elles font ensemble le tour du monde. » – François MITTERRAND, Ici et maintenant, 1980

18 mesures présidentielles écolonomiques immédiates, prises par ordonnance dès mon investiture exécutive française :

  • Nationalisation du service public de l’eau et régionalisation de la recherche fondamentale et appliquée à ce bien en commun ;
  • Création d’une carte sociale française garantissant l’égal accès aux administrations publiques et décentralisées à tous les citoyens français et à leur ressortissants à l’étranger ;
  • Etablissement d’un SMIC européen ;
  • Inscription du droit social dans la constitution française ;
  • Revalorisation du SMIC français ;
  • Rééquilibrage des transactions financières au domaine social ;
  • Signalement européen du dumping social et de l’évasion fiscale mondialisée aux services judiciaires internationaux ;
  • Redéfinition fiscale, sociale et environnementale de la liberté entrepreneuriale française et notamment des circuits très courts et de la qualité des produits de consommation alimentaire ;
  • Fixation de prix bloqués indispensables à la consommation française et au bien-être alimentaire ;
  • Extraction de la dette financière Covid-19 et transformation de cette charge en capacité française et européenne scientifique ;
  • Remise en place du service national d’une durée de 6 mois, reconductible dans une armée de défense européenne de type OTAN ;
  • Retrait de participation financière et humaine à des programmes de recherche de vie ou d’espèces sur d’autres planètes que la nôtre ;
  • Mise en place du quinquennat présidentiel unique ;
  • Inversion du calendrier électoral législatif en rapport précédent le calendrier électoral présidentiel ;
  • Réduction des indemnités d’élu-e-s sur proportionnelle du SMIC et permettant leur fiscalisation sur le revenu (160 % du SMIC pour le Président de la République, 140 % pour les députés français, chaque autre collectivité publique devant également montrer cette exemplarité nationale) ;
  • Mise en place d’une seule assemblée parlementaire délibérante ;
  • Réintroduction du respect environnemental pour la préservation des espèces vivantes et végétales ;
  • Requalification de l’écolonomie sociale coopérative européenne, mondialisée en période de crise sanitaire, sociale et populaire.

Merci d’avance de votre soutien et de vos intentions de « parrainage » et de présentation d’élu-e-s à ma candidature.

Sincèrement.

Contacts :

  • Eric MURET, 7 Rue Cros de Capeu, 06100 Nice – France (adresse postale et domicile fiscal)
Photo d’Eric MURET – Décembre 2017

Mobile : (+33) 06.21.15.96.23

Courriels : eric@la-france-en-avant.frinfo@la-france-en-avant.fr

  • A la recherche d’une personne motivée pour s’occuper bénévolement de la communication de La France en avant !.

Contactez-moi, si vous êtes intéressé.e :

(+33) 06.21.15.96.23 – eric@la-france-en-avant.fr

Catégories
Non classé

Donnez-moi un micro

Je représente la seule candidature qui décoiffera le système d’entre-deux asocial actuel !

En foi de quoi, je demande à tous les Français(es) de s’adresser à leur élu(e)s, ils(elles) le sont grâce à eux (!), pour leur demander de soutenir et parrainer ma candidature La France en avant !.

Ensemble, bien sincèrement ;

Nice, le 21 octobre 2021

Eric MURET

06100 Nice

eric@la-france-en-avant.fr

06.21.15.96.23

Catégories
Non classé

Mon profil

Je suis né le 6 janvier 1964, à Paris 9ème Arrdt.

J’y ai fait ma scolarité.

Aujourd’hui, diplômé Technicien des Forces de Vente (niveau IV) et Installateur en Sanitaire (niveau V), j’ai travaillé à Nice pour la collectivité territoriale azuréenne dans un dispositif de santé publique (voir mes profils professionnels Copains d’avant – L’internaute et Linked In) – https://www.eric-muret.fr/mon-activite/.

En 1981, je n’ai pas pu voter pour le candidat François MITTERRAND, à huit mois près trop jeune.

Ceci a dû constituer mon déclic à la politique.

Le sens premier de mon engagement politique de progrès social partagé est d’agir pour l’avenir, en référence au passé, améliorant le présent et visant à notre émancipation individuelle et collective.

J’avais dit à la presse locale cévenole, un jour de campagne : vouloir transformer le malheur des gens en bonheur, par humanisme de candidature du progrès législatif gardois – https://www.objectifgard.com/2017/05/21/legislatives-5e-circo-eric-muret-veut-incarner-renouveau/.

Bien auparavant, j’ai milité pour le Professeur Léon SCHWARTZENBERG, Tête de liste maralpine Energie Sud (avec Bernard TAPIE, Tête de liste dans les Bouches-du-Rhône et en Provence-Alpes-Côte d’Azur) aux élections régionales de 1992 à Nice.

J’ai, ensuite, adhéré au Parti Socialiste en 1995, à Riom (Puy-de-Dôme) et soutenu la candidature municipale riomoise de Pierre-Joël BONTE – https://m.ina.fr/video/CL00001273936/portrait-de-pierre-joel-bonte-video.html.

J’ai pu continuer cet engagement à Alès (Gard) où réside encore ma compagne retraitée proche de notre fils, avant d’adhérer au Mouvement des Progressistes, alors Mouvement Unitaire Progressiste, fondé par Robert HUE, au cours des dernières élections municipales de mars 2014 où j’étais alors candidat colistier sur la liste Un nouveau souffle pour Alès conduite par Benjamin MATHEAUD, ainsi qu’en mars 2008 sur la liste Ambitions Citoyennes pour Alès conduite par Fabien GABILLON – https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales_2008/%28path%29/municipales_2008/030/30L007003.html puis de candidater, ensuite, aux dernières élections législatives du Gard – 5ème circonscription (Génolhac / Alès / Le Vigan) – y ayant recueilli trente cinq voix – https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017/(path)/legislatives-2017//030/03005.html – que je remercie, ici, de leur confiance.

Revenant habiter Nice en 2015 auprès de ma mère niçoise, j’ai soutenu Christian ESTROSI aux élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Nous avons mené l’action d’une conférence de presse contre la présence des policiers municipaux dans les écoles niçoises, par-devant le Conseil municipal de Nice le 2 février 2018 – https://www.md-progressistes.fr/les-progressistes-de-nice-contre-la-police-a-lecole/.

Nous avons marché à la Marée populaire à Nice, le 26 mai 2018 (photo partagée Page A propos publiée sur mon blog humaniste, résistant et social).

A Lou Festin Nissart, le 30 août 2019, j’ai aimé l’intervention de Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont certaines réalisations de son équipe municipale et de ses actions engagées au service des Niçoises et des Niçois.

Nice s’est embellie, indéniablement.

J’ai, volontairement, animé des rencontres progressistes mensuelles pendant plus de deux ans (du 24 août 2017 à Alès au 19 novembre 2019 à Nice), selon mes capacités et disponibilités.

J’ai, aussi, soutenu Patrick ALLEMAND, candidat citoyen et socialiste aux élections municipales niçoises et métropolitaines azuréennes du 15 mars 2020, ancien Conseiller municipal niçois et métropolitain azuréen depuis mars 2008 et ancien Conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Heureux de participer à la vie locale et municipale niçoise, j’étais candidat 41ème colistier de Nice au Coeur aux élections municipales niçoises et métropolitaines azuréennes du 15 mars 2020 dont j’ai été fier, ainsi, de pouvoir le partager pour changer la vie des Azuréennes et des Azuréens dans ce beau territoire nissart.

Lors du premier tour des municipales niçoises du 15 mars 2020, Nice au Coeur a recueilli 6,57 % des suffrages exprimés avec 3.908 voix, dans un contexte de crise sanitaire et sociale. Merci aux électrices et aux électeurs niçois nous ayant alors fait confiance.

Chaque pas et geste politique, militant, compte dans le chemin du progrès. J’avais l’habitude de dire, un tout petit peu plus jeune : la meilleure façon de marcher c’est de mettre un pied devant l’autre.

En rapport de la crise sanitaire mondiale du Coronavirus Covid-19, l’eau claire et des poissons reviennent dans la lagune de Venise, par exemple, ainsi que les hirondelles et les moineaux, au printemps 2020. La nature pouvant, alors, se régénérer d’elle-même, sans théologie écologiste jusqu’au-boutiste.

Puissions-nous se protéger et rester chez nous, c’est vital ! Moins nos esprits confinés mais coopératifs vivants…

Aussi, ensemble, réinventons demain, libres et constructifs, essentiellement moins capitalistes, tout en privilégiant la nature, pour le bien commun de la planète et de nous tous.

Osons, enfin, cet objectif commun. L’univers nous le rappellera toujours, si nous ne pensions utilement à notre avenir. En référence au passé, dès à présent, agissons pour l’avenir.

Nous interpellons, ensuite, via la presse régionale en distanciel, le 23 novembre 2020, la Ministre déléguée à l’Industrie – https://www.ecoute-lafrance-sociale.fr/interpellations-aupres-de-la-ministre-de-lindustrie.php.

Nous fonderons, dès le 28 novembre 2020, un mouvement politique français, indépendant et citoyen, à vocation sociale : Ecoute-la France-Sociale.

Nous vivons une époque formidable !

J’exprime, le 1er février 2021, mon intention de candidature pour les élections présidentielles françaises prévues en 2022, sur le site éponyme créé La France en avant ! – https://www.objectifgard.com/2021/03/17/election-la-ville-dales-sest-trouvee-un-candidat-pour-la-presidentielle-2022/.

Ré-inscrit sur la liste électorale niçoise le 14 mai 2021, y habitant chez ma mère, je soutiendrai le Rassemblement écologique et social, liste menée par Jean-Laurent FELIZIA (Europe Ecologie Les Verts) et Xavier GARCIA (Parti Socialiste) dans les Alpes-Maritimes, pour les élections régionales de Provence-Alpes-Côte d’Azur les 20 et 27 juin 2021 – https://www.nicematin.com/politique/regionales-en-paca-xavier-garcia-le-patron-du-ps-azureen-tete-de-liste-dans-les-alpes-maritimes-685078, puis, au lendemain du premier tour plaçant l’extrême droite en tête des suffrages exprimés, suite au retrait de la liste du Rassemblement écologique et social et contre le fascisme moderne ambiant, j’invite toutes les Provençales et tous les Provençaux à voter le dimanche 27 juin 2021 pour la liste Notre Région d’Abord, conduite par le Docteur Renaud MUSELIER, Président sortant de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en respect des principes de notre Liberté, de notre Egalité et de notre Fraternité.

Je partage également l’action idéologique de Désirs de France, Avenir de la planète – « (…) Une nation aussi complexe que la France ne se meut, c’est vrai, que lorsqu’elle sent que ses dirigeants lui veulent du bien, se placent à la hauteur d’un idéal et s’embarquent sur le même vaisseau. (…) » – Ségolène ROYAL – Résilience française – Sauvons notre modèle social – Editions de l’Observatoire – Mars 2020.

Je soutiens, en septembre 2021, la candidature socialiste départementale de Fouzia AYOUB au poste de Première secrétaire fédérale des Alpes-Maritimes et ai voté pour la candidature d’Hélène GEOFFROY au poste de Première secrétaire nationale – https://nicepresse.com/3-questions-fouzia-ayoub-candidate-a-la-presidence-du-ps-des-alpes-maritimes/, battues.

J’étais présent à Marseille le 8 octobre 2021, jour d’hommage à Bernard TAPIE : impressionnant, à l’image de l’homme qu’il était !

Pour s’illustrer, voici une chanson qui nous ressemble et nous rassemble, s’il en est : Stand By Me – Ben E. King – 1961 ;

Et ma citation préférée : « Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas » – Derniers voeux télévisés du Président François MITTERRAND aux Françaises et aux Français, le 31 décembre 1994 – https://youtu.be/csBFc4htb4I.

Sincèrement.

Nice, le 8 octobre 2021

Eric MURET

7 Rue Cros de Capeu

06100 Nice

(+33) 06.21.15.96.23